LE PROJET:
C’est un hommage, un vibrant hommage à un grand homme. C’est une envie de raconter aux jeunes générations l’histoire d’un géant de son temps. Géant parce qu’il a bousculé la société de ses textes, de ses chansons, de ses articles, de ses idées et j’en passe.

L’unique question qui a été posée pour écrire et monter ce spectacle est toute simple. Quelle empreinte Boris Vian a-t-il laissée soixante ans après sa mort ? Il n’a pas fallu gratter dans les bibliothèques sombres, ni faire de la spéléologie intellectuelle pour la découvrir. Non ! Parce que Boris Vian est toujours vivant, dans le top 50 de la culture en général et celle des jeunes en particulier. Grâce, évidemment, à L’Ecume des jours, devenu unla littérature dans les écoles (texte reconnu et apprécié après sa mort !) et à quelques-unes de ses chansons, telle Le Déserteur, incontournable coup de gueule, toujours d’actualité malgré l’apparente stabilité politique.

Le spectacle est construit dans un incessant aller-retour entre les années 50 et aujourd’hui. Comme fil rouge, le voyage d’étude à Paris d’une classe d’étudiants. Ce voyage permet de raconter la vie trépidante de Boris Vian à travers le regard que portent les jeunes sur son œuvre. Grâce à un atelier d’écriture de plateau initié en amont avec les jeunes acteurs, il fait aussi et en miroir, la part belle aux espoirs et aux craintes de la jeunesse face à l’avenir.

Des jeunes artistes de la région très investis et un encadrement professionnel motivé vont faire de ce projet de comédie musicale une nouvelle aventure artistique et humaine.




Les intervenants:

Texte, mise en scène:
Coach vocal: Edmée Fleury
Chorégraphie: Mena Avolio
Assistante mise en scène: Véronique Foeth
Création costumes: Giulia Muniz
Décors et accessoires: Céila Zanghi
Graphiste: Adrien Borruat
Dessin original: Emma Vermeulen
Photos: Marine Borruat
Régie: Achille Penseyres
Administration générale:



  1. Affiche
  2. Photo Photo
  3. Photo Photo
  4. Photo Photo
  5. Photo Photo
  6. Photo